Du 25 au 28 février 2009 s’est tenu à Eurexpo Lyon le Salon des Energies Renouvelables. L’organisateur, GL-Events-Sepelcom, a confié au Cabinet Lamy Environnement la réalisation d’un Bilan Carbone® dans le but de chiffrer l’impact du salon sur l’environnement et de dégager des axes de progrès pour le futur.

Un salon dédié à la réduction des émissions de CO2

Nous devons adapter rapidement notre approvisionnement en énergie pour faire face à l’épuisement des énergies fossiles et à la menace du changement climatique. Sur le plan économique, si les énergies fossiles sont revenues à des niveaux de prix faibles sous l’effet de la crise économique, leur renchérissement est à terme inéluctable : les énergies renouvelables présentent l’avantage de se prémunir contre les futures hausses. Favorisées par les tarifs de rachat de l’électricité et par les incitations à réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre, elles bénéficient aussi de la prise de conscience collective : elles sont donc aujourd’hui en plein essor et le Salon des Energies Renouvelables a permis de les regrouper à Eurexpo Lyon du 25 au 28 février 2009.

Pourquoi faire un Bilan Carbone® ?

L’énergie la plus propre est celle que l’on ne consomme pas : aussi GL-Events-Sepelcom, organisateur de cet événement, a-t-il demandé au Cabinet Lamy Environnement de réaliser son Bilan Carbone® selon la méthodologie de l’ADEME. L’objectif de cette démarche Bilan Carbone® est d’évaluer l’ensemble des émissions de Gaz à Effet de Serre liées au salon pour pouvoir agir efficacement sur les causes. Il faut donc comptabiliser à la fois les émissions qui sont directement sous la responsabilité de l’organisateur, comme le chauffage, l‘éclairage des locaux, les prospectus distribués…, mais aussi celles qui relèvent de l’initiative des exposants (stand, transports…) et des visiteurs, qui choisissent par exemple de venir en voiture ou en transports en commun.

Arnaud Wigniolle, Directeur du Département Bâtiment chez GL-Events Sepelcom, constate : « Ce bilan Carbone® s’inscrit dans une réflexion globale du Groupe GL-Events quant à l’impact de ses activités d’un point de vue environnemental et sociétal. Il nous a permis de quantifier précisément l’empreinte carbone d’une manifestation et de définir les axes de progrès pour les éditions prochaines. Le Salon des Energies Renouvelables, événement leader en France pour toutes les filières, se doit d’être exemplaire dans son éco-responsabilité. »

Le Bilan Carbone® en pratique : que comptabilise-t-on ?

Etienne Lacroix, en charge des études énergétiques au Cabinet Lamy Environnement, a donc recueilli les données nécessaires pour couvrir l’ensemble des émissions liées au salon : consommations d’électricité et de gaz, transports des stands, déchets du salon… Un questionnaire adressé aux visiteurs a permis de comptabiliser les émissions liées à leur déplacement pour se rendre au salon (en tenant compte du nombre de passagers par véhicule).

Une démarche destinée à se généraliser

Les Bilans Carbone® sont aujourd’hui des démarches volontaires, et relèvent donc de la décision des acteurs économiques (entreprises, collectivités, associations). Demain, avec le Grenelle de l’environnement, ils seront obligatoires dans les entreprises de plus de 500 salariés et dans les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants. L’enjeu est ambitieux : il s’agit de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre, d’ici à 2050.