Loire-Habitat a réalisé son bilan d’émissions de gaz à effet de serre

 

Loire-Habitat est un Office Public de l’Habitat qui gère 11 000 logements sociaux. Implanté dans le département de la Loire, Loire-Habitat loge plus de 25 000 personnes. Cet OPH emploie plus de 300 salariés en contrat permanent et est donc soumis à la loi Grenelle II imposant la réalisation d’un bilan d’émissions de gaz à effet de serre réglementaire tous les trois ans pour les établissements publics de plus de 250 salariés.
Ce bilan a été réalisé selon le périmètre réglementaire (scopes 1 + 2) en incluant les déchets générés par les agents de l’établissement. Les résultats montrent que la très grande majorité des émissions (99%) sont dues aux consommations d’énergie. Ce bilan a notamment révélé que les chaufferies gaz et fioul, qui correspondent à 64% des consommations totale d’énergie, représentent 93% des émissions de GES liées à l’énergie. En effet, les 36% restant en consommation sont des énergies renouvelables qui émettent peu de gaz à effet de serre : réseaux de chaleur-bois et hydro-électricité
Afin de réduire ses émissions de GES, Loire Habitat a notamment mis en place un programme de travaux d’économie d’énergie et de remplacement des énergies ayant une forte empreinte carbone (fioul). Ces investissements devraient lui permettre de réduire de plus de 10% ses émissions de GES sur 3 ans.