L’entreprise CPC Packaging, spécialisée dans l’emballage, est implantée sur une quinzaine de sites en Europe, dont 8 en France. Le Cabinet Lamy Environnement, en collaboration avec Optim Ressources, a réalisé le Bilan Carbone de trois de ses sites.

Le Bilan Carbone : un moyen d’évaluer ses fournisseurs

Cette démarche a été initiée par l’un des principaux clients de CPC qui a retenu le critère d’émission de CO2 pour évaluer ses fournisseurs. Ce client a en effet déployé une politique de développement durable de grande envergure, avec notamment comme objectif de réduire de 40% ses émissions de CO2, et d’induire des gains de productivité, et a naturellement appelé ses fournisseurs à contribuer à ces objectifs.

Le Bilan Carbone consolidé sur plusieurs sites grâce à la nouvelle version V6

Le Bilan Carbone® a été réalisé en parallèle sur trois sites de CPC, le siège et deux sites de production, en utilisant la nouvelle version V6 de la méthode Bilan Carbone® de l’ADEME. Cette option de totalisation multi-sites est une nouveauté de la version V6. Sans prétendre que cette approche apporte exactement les mêmes informations qu’un Bilan Carbone® de l’ensemble des sites, elle permet de dégager des pistes d’action qui sont transposables à l’ensemble des sites.

Le Bilan Carbone : un moyen pour diminuer les émissions de CO2 mais aussi pour améliorer sa compétitivité

Si le Bilan Carbone® a d’abord été perçu comme une contrainte client forte, CPC Packaging a rapidement compris quels bénéfices pouvaient en être retirés. La mise en évidence des principaux postes émetteurs de gaz à effet de serre a été l’occasion de mettre en mouvement les services et les directions de CPC afin d’identifier des pistes de progrès et d’élaborer un plan d’actions. Ces actions permettront à CPC non seulement de diminuer ses émissions de CO2, mais aussi d’améliorer sa compétitivité. Par ailleurs, la direction de l’entreprise a pu s’appuyer sur l’intérêt des responsables de sites pour la problématique des économies d’énergie et du changement climatique. Cette implication donne de bons espoirs d’atteindre l’objectif fixé par la Direction : réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% à moyen terme, et d’un tiers à plus long terme.

Pour Rosalba di Cuffa, Directeur Grands Comptes chez CPC, ce Bilan Carbone® participe à l’image de l’entreprise et permet d’ouvrir un nouveau dialogue avec l’ensemble des clients de l’entreprise sur le thème de l’impact environnemental et du développement durable.