Le contexte

Créée en 2011, la norme ISO 50001 a fait l’objet d’une révision par le Comité Technique ISO/TC 301, en vue de la publication d’une nouvelle version fin 2018. En effet, les normes sont régulièrement soumises à une réévaluation afin d’être adaptées aux besoins des entreprises. Le secteur de l’énergie évolue rapidement, tout comme les exigences et besoins des parties prenantes. De plus, le réchauffement climatique accélère la nécessité de prendre des mesures dans le but de réduire la consommation énergétique.

Les changements clés

La norme sera désormais adaptée à la structure commune High Level Structure, définie en 2012 et déjà adoptée pour les normes ISO nouvelle génération : ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001. Cette structure est un cadre commun définissant des termes et des notions pour les normes relatives aux systèmes de management. Ceci permettra une compatibilité entre toutes ces normes. Cela simplifie l’apprentissage et la maîtrise de nouvelles normes et facilite les systèmes de management intégrés.

La nouvelle version de l’ISO 50001 clarifie également les concepts de performance énergétique pour les PME et TPE, afin de les aider à se les approprier et à s’engager dans la voie d’un bon management de l’énergie.

La révision de la norme encourage les entreprises, quelle que soit leur taille, à intégrer leur système de management énergétique dans leurs processus métiers en favorisant l’émergence de politiques énergétiques compatibles avec l’orientation et les objectifs stratégiques généraux de l’entreprise.

Ainsi, la version révisée de la norme ISO 50001 prévoit que les entreprises devront obligatoirement analyser leur situation pour identifier les enjeux, les obligations de leurs acteurs et procéder à une analyse des risques et des opportunités.

Une autre nouveauté concerne le renforcement de l’exigence d’amélioration continue de la performance énergétique. Cette notion existait déjà dans la version 2011 de l’ISO 50001, mais la révision actuelle prévoit que les entreprises mettent en place des actions de suivi pour démontrer l’amélioration continue et augmenter l’efficacité de l’adoption de la norme.